Entretient maison

Crédit impôt énergie : une aide gouvernementale pour la transition énergétique

Le crédit impôt énergie est octroyé dans le cadre des travaux de remise aux normes de l’habitat visant à optimiser sa consommation énergétique. Il peut être bénéficié sous certaines conditions et donner lieu à des avantages fiscaux attractifs.

Qui peut prétendre au crédit impôt énergie ou CITE ?

Le propriétaire du logement principal ou son locataire peuvent bénéficier du CITE. Les immobiliers de résidence éligibles au crédit impôt énergie doivent être ceux qui ont été achevés depuis plus de 2 ans. L’octroi du CITE prend en compte les dépenses engagées dans le cadre de l’amélioration de la consommation d’énergie du logement. La même entreprise doit alors fournir et installer les matériaux et les appareils ; le propriétaire ou le locataire du logement rénové se voit remettre à ce titre une facture en bonne et due forme. Le CITE n’est cependant pas octroyé dans le cas où le locataire ou le propriétaire se chargent eux-mêmes de l’achat et de la pose de ces matériaux et équipements. De même, l’entreprise doit être certifiée RGE - reconnu garant de l’environnement.

Quels travaux sont éligibles au CITE ?

Sont éligibles au CITE tous travaux d’économie d’énergie et d’isolation thermique. Cela à condition d’avoir procédé à l’installation de certains équipements : chaudière à haute performance énergétique, à micro-cogénération de gaz ou à condensation, matériels d’isolation thermique et de calorifugeage, etc.

Il en est de même pour certains équipements de production d’énergie ayant recours à une source d’énergie renouvelable : énergie éolienne, solaire, hydraulique ou biomasse. Les autres dépenses telles que le diagnostic de performance énergétique et la pose de certains équipements ouvrent droit au crédit d’impôt énergie.

Le montant des dépenses est toutefois plafonnée, et ce, selon le statut familial du bénéficiaire (marié, célibataire, veuf, divorcé …). Les justificatifs des dépenses engagées seront à la demande, présentés à l’administration fiscale.

Laissez votre commentaire à propos de cet article