Entretient maison

Le rendement des SCPI sera-t-il affecté en 2020 ?

Si les sociétés civiles de placement immobilier ont été relativement épargnées par le krach économique du premier semestre 2020, en plus d’avoir continué à distribuer des dividendes, leur rendement a cependant baissé. Celui-ci, exprimé en taux de distribution sur valeur de marché, a perdu environ entre 0.8 point et 0.5 points. Ce glissement n’est cependant pas aussi significatif que celui du rendement des autres véhicules de placement tels que ceux investis en actions, de même que la majorité des produits s’appuyant sur le marché boursier.

Si le rendement moyen des SCPI est évalué à 5% et plus en temps prospère, celui-ci chute à 4%, voire en dessous de ce seuil pour l’année 2020. Ce taux ne se situera pas en dessous des 3.5% cependant.

Virus, Médical, Finances, La Technologie

Mise en garde sur les rendements élevés

Nous sommes bel et bien en période de crise et tous les indicateurs n’affichent pas les chiffres escomptés tels que ceux servis en période saine. Attention par conséquent aux sites qui prétendent des rendements élevés sur leur SCPI, car il pourrait s’agir d’arnaque, en particulier si ceux-ci proposent la souscription en ligne.

Notez bien que le TDVM d’une SCPI émane toujours de l’opérateur source, c’est-à-dire la société de gestion ou la banque qui l’émet sur le marché primaire. Ces SCPI sont ensuite redistribuées par les conseillers en investissements financiers qui sont des intermédiaires spécialisés. Par conséquent, leur rendement ne peut subir de variations.

En cas de doute sur l’intermédiaire en ligne, ne pas hésiter à lancer des recherches sur son agrément, son enregistrement auprès de l’ORIAS et du REGAFI. Toujours vérifier également qu’il n’est pas blacklisté sur le site de l’Autorité des marchés financiers.

Certaines SCPI continuent à servir des rendements supérieurs

Toujours est-il que certaines SCPI continuent à produire des rendements de plus de 4.5%, certains atteignant même le taux de 5%. Il s’agit de celles qui ont été les moins impactées par la crise et dont les loyers ont été régulièrement versés. Leur collecte n’a pas non plus connu de baisse significative et les excellents taux d’occupation financiers ont été maintenus.

Rendement et résilience de la SCPI

Nombreux sont ceux qui se basent généralement sur le rendement d’une SCPI pour investir. Or, il ne traduit pas forcément la résilience de cette dernière, critère extrêmement important à considérer pour la sélection d’une SCPI en ces temps de crise. L’expérience et le savoir-faire de la société de gestion sont également à prendre en compte dans un investissement pierre-papier.

Quelle évolution pour les mois à venir ?

Il est encore assez tôt pour se projeter sur l’évolution du rendement pour les mois à venir. Tout va dépendre du maintien du confinement, de la durée éventuelle de son prolongement. Celui-ci en effet peut laisser des séquelles sur les entreprises locataires déjà fragilisées, telles que les TPE, et celles exerçant dans le domaine de l’hôtellerie, de la restauration, du commerce essentiel et du tourisme.

Toujours est-il que même si ce rendement connaîtrait un nouveau glissement sur les mois prochains, celui-ci serait moindre car amorti par la stratégie de la mutualisation des risques que toutes les SCPI ont adoptée.

En somme, ce rendement ne faiblira pas de manière notoire. De plus, rappelons que les SCPI sont, à la base, de l’immobilier, dont la demande locative demeure toujours élevée, en particulier pour les immeubles résidentiels et tertiaires, ainsi que pour ceux exploités dans le domaine de la santé et de l’éducation. Il en est de même pour les résidences seniors qui demeurent invulnérables à la crise.

L’investissement est par ailleurs réalisé sur une période longue : les pertes enregistrées seront ainsi lissées sur le temps.

Laissez votre commentaire à propos de cet article