Entretient maison

Surveiller votre habitation pour éviter les substances toxiques

De la cuisine à la salle de bain, en passant par le salon, les produits toxiques sont partout sans qu’on ne s’en rende compte. On pense à tort que chez soi, on est à l’abri de la pollution. Ce qui n’est pas entièrement vrai. De nombreux produits, ustensiles et soins qu’on a l’habitude d’utiliser renferment malheureusement ces substances toxiques. Une petite vérification s’impose donc. Heureusement, des solutions plus saines existent ici, pour éviter de polluer la maison.

Stop aux produits toxiques dans la cuisine !

Qui l’eût cru ? La cuisine est l’endroit où la présence de substances chimiques fait exploser le compteur. Les Tupperwares figurent parmi les ustensiles de cuisine qu’on utilise, mais que l’on suspecte rarement. Le plastique dont ils sont composés se détériore au fil des lavages et des passages aux micro-ondes. Avec le temps, des produits renfermant des phtalates s’échappent et viennent troubler le système endocrinien. On peut les remplacer par des bocaux en verre. On mentionnera également les poêles antiadhésives qui pour leur part présentent des traces d’acide perfluorooctanoïque. Les recherches scientifiques ont révélé que cette substance est à l’origine de certaines formes de cancer. Sachant que le revêtement Téflon des poêles s’écaille, il se dépose directement aux aliments. On privilégiera donc quelques gouttes d’huile naturelle pour empêcher que la nourriture ne se colle à la poêle.

Halte aux soins toxiques

Les soins et les cosmétiques sont aussi de véritables nids à substances toxiques. Des études ont démontré que ces produits de beauté renferment environ 125 substances pouvant causer plus de mal que de bien à la santé des consommateurs. Il vaut mieux donc se tourner vers les produits de beauté sans produits chimiques et sans parfums synthétiques. Il en va de même pour les antitranspirants, les déodorants et les crèmes solaires. Ces derniers contiennent effectivement des substances chimiques qui entrent directement en contact avec l’organisme et que ce dernier absorbe par les glandes sudoripares. Pour les déodorants, on les remplacera par des équivalents à la pierre d’alun. On peut aussi troquer les crèmes solaires chimiques par des alternatives tout aussi efficaces à découvrir ici.

Laissez votre commentaire à propos de cet article